Reconnue en France et à l’étranger dans le milieu Hip-Hop sous le nom de « babyson », Soria est incontestablement la figure féminine emblématique de la danse break française. Depuis sa rencontre avec les Wanted Posse, elle participe à de nombreuses aventures artistiques avec Kamel Ouali, Robbie William, Jimmy King, Mariah Carey… Pemiere Bgirl championne du monde lors du Battle of the Year en 2001, elle remporte le titre de Bgirl championne de France en 2002. Ses capacités, ses prouesses techniques et son incomparable sens de l’interprétation font d’elle une artiste unique et reconnue dans le monde entier. Symbole de féminité dans la danse hip hop, elle représente des marques prestigieuses pour leur campagne marketing comme Nike, Rexona, ou encore Ecko Unlimited. Co-chorégraphe de la compagnie Art Move Concept, elle danse également auprès de Kader Attou dans "Opus 14".

Mehdi découvre le break dance dans les années 90. Il intègre le groupe Infamous avec lequel il remporte de nombreuses compétitions. Il développe un style très personnel et technique, qui l’amène à chorégraphier sa première création en 2009 : « Authentique Utopie » avec Bruce Chiefare. Mehdi côtoie très vite les grands noms de la chorégraphie de la scène française et internationale. C’est un novateur par son approche singulière de la danse qu’il parvient à créer en mêlant des univers différents. Il est reconnu par exemple pour pratiquer le Full effect, basé sur l’illusion d’un corps se déplaçant au sol dans une mécanique sans pesanteur avec finesse, fluidité et précision.
  En 2006 et 2007, il conquiert la Chine et l’Italie à travers des représentations somptueuses au Cirque de Pékin et au Ballet National classique de Florence. En 2012, il collabore avec Andrès Marin et Kader Attou pour la création « Yatra » dans le cadre de la Biennale d’art Flamenco à Chaillot. Il est également assistant chorégraphe de Kader Attou pour la compagnie Accrorap, notamment pour les créations « The Roots », « Opus 14 », « Un break à Mozart » et « Allegria ».

Danseur complet, Kevin Mischel a été formé auprès de Bruno Falcon « Pop N Taco », ancien coach artistique de Michael Jackson. Spécialisé en Popping, il a collaboré avec de nombreux chorégraphes français et étrangers tels que Dominique Boivin, Misook Séo, Jérémie Belingard, Monica Casadei ou encore Hiroaki Umeda. Il est également danseur soliste pour Patrcia Kaas dans le concert « Kaas chante Piaf ». Il a toujours voulu garder une liberté dans sa danse en mélangeant divers styles et inspirations et en travaillant avec des danseurs et chorégraphes de toutes origines. Il rencontre en 2012 le chorégraphe Kader Attou avec qui il collabore dans la compagnie Accrorap pour les pièces « The Roots », « Opus 14 » et « Un Break à Mozart », puis Soria Rem et Mehdi Ouachek de la compagnie Art Move Concept pour laquelle il danse dans « Nibiru ».
Danseur aux cotés de Si’mhamed Benhalima depuis 2011, il est interprète dans la pièce « Existe » chorégraphié par ce dernier. Ensemble, ils fondent la compagnie Drive en 2016 et chorégraphient la pièce « Soi », qui marque la naissance d’une longue et fructueuse collaboration. En parallèle, Kevin Mischel se lance dans une carrière d’acteur au cinéma, il joue notamment dans les films « Divines » et « Break ».

Si’mhamed Benhalima est un artiste chorégraphe singulier dans le milieu de la danse. Issu de la culture Hip-Hop, membre des groupes Vagabond Crew, Boogie Lockers et Divison Alpha (pour de nombreuses créations et battles), il a aussi dansé pour la Cie Malka, la Cie Nasser Martin-Gousset, Misook Séo, et 18 ans auprès de José Montalvo et Dominique Hervieu. Il rejoint ensuite la Cie Accrorap de Kader Attou dans les pièces « Gorecki », « Un break à Mozart», « Douar » et « Opus 14 », ainsi que la compagnie Art Move Concept de Soria Rem et Mehdi Ouachek dans « Nibiru ».
Riche de ses expériences chorégraphiques, il fonde la compagnie Existe en 2011 et créé son premier spectacle du même nom. Il fonde ensuite la compagnie Drive en 2016, en collaboration avec Kevin Mischel avec qui il chorégraphie « Soi ». Sur le plan cinématographique, Si’mhamed apparaît dans le film « la cité de la danse » de Thierry Teston , danse en duo avec Kevin Mischel sur le film « Batârde » et en 2017, il est choisi pour chorégraphier les danseurs du film « Break». Depuis toujours, Si’mhamed ne cesse de faire évoluer sa danse et de mettre son corps en jeu entre ordre et désordre, ligne et rondeur. Il met sa danse en jeu selon son histoire personnelle, selon les lieux qu’il traverse, multipliant sa capacité d’interprétation selon les chorégraphies. Sa danse élégante, épicée de virtuosité, questionne les mentalités et les cultures, à la recherche du mouvement universel. Tout cet enrichissement a fait de lui, un danseur polymorphe, hybride, passant d’un toucher à l’autre en quête d’un nouvel esthétisme.

Danseur d’exception, Bruce est un exemple d’originalité et de performance. Champion du monde de breakdance avec son groupe Wanted Possee en 2001, il intègre par la suite les compagnies Kafig, Accrorap, Art Move Concept et Black Sheep. Ami de longue date de Mehdi Ouachek, ils présentent ensemble un duo intitulé « authentique utopie » en 2009. Sa manière subtile de détourner le breakdance fait de lui un avant-gardiste en matière de sensibilité et de fluidité au sol.  

Danseur russe autodidacte, Artëm Orlov vient de Ekaterinburg en Oural à la frontière de l’Europe et l’Asie. La passion pour la danse le saisit lorsqu’il découvre le break. Il se spécialise en footwork. Vainqueur de nombreux battles en France et à l’international, il s’installe en France en 2009. Il rejoint d’abord la compagnie S’Poart, puis danse pour les chorégraphes Amine Boussa, Mathieu Furgé, Babacar Cissé, Kader Attou, avant de rejoindre Soria et Mehdi dans "Nibiru", "Exit" et "Fli". En 2018, il fonde sa compagnie, Rodina, et chorégraphie sa première pièce « A l’intérieur de chez moi ».

Jackson Ntcham est danseur break spécialisé dans le power move. D’abord reconnu dans le milieu du battle avec « Phase T » et « Infamous Crew », il remporte de nombreuses compétitions internationales. Ses qualités techniques et son interprétation naturelle le révèlent auprès des chorégraphes Soria et Mehdi, Christine Coudun ou encore Kader Attou. Il intègre la compagnie Art Move Concept en 2013 avec « Nibiru », puis « Exit » en 2017 et « Fli » en 2018. Il danse également dans la pièce « Chroniques du périmètre » de Black Blanc Beur, « Opus 14 », « Un break à Mozart » et « Allegria » de la compagnie Accrorap. En parallèle, Jackson enseigne la danse Hip-Hop auprès des plus jeunes générations.

Erwan intègre la compagnie Art Move Concept en 2013 dans la pièce « Nibiru ». Artiste polyvalent reconnu, il se surpasse dans des disciplines variées, du breakdance à l’abstract, en passant par les arts du cirque, funambulisme et acrobaties. Ses capacités et sa détermination lui ont permis d’être un fer de lance pour de grandes compagnies, Accrorap (The Roots), Kafig (Yo Gee Ti), Seo Dance Compagny (Contrastes).

Bercée depuis son adolescence par la culture urbaine, Auriane s’est battue pour se faire une place dans le milieu Hip-Hop. Sa danse, technique et originale, reste proche des bases et des valeurs chères aux bboyin’. Derrière son sourire se cache une féroce compétitrice, sa détermination lui fait remporter le Battle of the Year France en 2013. Pédagogue, Auriane a autant à coeur de défendre ses couleurs en compétition que de transmettre son art aux jeunes générations.
Auriane rejoint la compagnie Art Move Concept en 2015 pour le duo “Sowe” avec Soria Rem, puis "Fli" en 2018, et se plait à pousser la recherche chorégrahique aux contacts des danseurs avec lesquels elle évolue.